Officiel : le gouvernement met fin aux championnats de Ligue 1 et de Ligue 2

 Officiel : le gouvernement met fin aux championnats de Ligue 1 et de Ligue 2

Le plan de déconfinement, présenté par le Premier ministre français, Édouard Philippe, était attendu. Sans surprise, la reprise des manifestations sportives, même à huis clos, a été interdite et le gouvernement a annoncé la fin des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2.

Mais quand reprendra donc le football européen ? Si les Allemands ont déjà repris le chemin de l’entraînement, que l’Italie commence un peu à paniquer et que les Anglais élaborent des plans tous plus fous les uns que les autres, la France reste dans l’expectative. Les clubs et la Ligue de football professionnel (LFP) ont commencé à envisager plusieurs scénarios. Le premier est de reprendre le championnat en juin, le 17 au plus tard. Si cela n’est pas possible et que les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 ne peuvent aller à leurs termes, les concernés ont déjà débuté les réflexions concernant les attributions des montées et descentes et des places européennes.

Ainsi, le championnat sera-t-il figé ? Si oui, à quelle journée ? Si la mi-saison (J19) a été envisagée, il est peu probable qu’elle soit retenue. On réfléchit ensuite au fait d’arrêter à la 28e journée, au cours de laquelle un seul match n’a pas été joué (Strasbourg-PSG) ou à la J27. Cela changerait beaucoup puisque dans le cas de la première hypothèse, l’Olympique Lyonnnais, septième, ne verrait aucune coupe d’Europe la saison prochaine. Dans le second cas, les Rhodaniens sont cinquièmes et donc qualifiés pour la prochaine Ligue Europa, au grand dam de Nice et Reims. Le MHSC serait aussi en Europe en cas de championnat figé à l’issue de la 27e journée.

Comment et quand reprendre ?

Mais si on parle de tout cela, c’est que des nouveautés sont apparues en ce mardi matin. Édouard Philippe, le Premier ministre français, a détaillé le plan de déconfinement, prévu le 11, mais, du gouvernement devant l’Assemblée nationale. Le sport, tout le monde l’a bien compris, n’est pas une priorité nationale, mais le chef du gouvernement a quand même eu un petit mot sur ce sujet. « Je veux préciser que les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants, font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et qui doivent être organisées longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre. La saison 2019-2020 de sport professionnel, notamment celle de football, ne pourra pas non plus reprendre », a annoncé le Premier ministre dans son grand oral.

Ainsi, on l’a bien compris, le football ne reprendra pas dans l’Hexagone avant le mois de septembre au minimum. Nouveau problème à l’horizon, l’Union européenne des associations de football (UEFA) a bloqué des dates du mois d’août afin de terminer ses compétitions (Ligue des Champions et Ligue Europa). Il serait donc impossible de reprendre les éditions nationales de nos championnats. La piste d’une fin de saison entre septembre et décembre, portée par Jean-Pierre Rivère (OGC Nice) et Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais) avait repris de la consistance ces derniers jours. Mais rien ne dit que la Ligue de football professionnel (LFP) validera cela. Il risque d’y avoir encore des remous dans l’Hexagone. Premiers éléments de réponses après le prochain bureau de la LFP, qui se réunira prochainement.

 

Footmercato

A lire aussi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *