OM- Pourquoi Bamba Dieng est décidé à quitter le club

 OM- Pourquoi Bamba Dieng est décidé à quitter le club

En désaccord avec l’OM qui ne lui propose pas des conditions salariales en adéquation avec son profil de joueur prometteur, Ahmadou Bamba Dieng (21 ans) imagine de plus en plus son avenir loin de Marseille. Le club phocéen, qui a levé l’option d’achat auprès de l’Académie Diambars, étudie aussi sérieusement la possibilité de s’en séparer dès cet été, comme révélé par la Provence hier.

L’histoire entre l’OM et Bamba Dieng n’en est qu’aux prémices et elle pourrait déjà bientôt prendre fin. Comme révélé hier par La Provence, le jeune attaquant sénégalais aspire, tel que convenu avec l’ancienne direction, à une réévaluation somme toute correcte de ses émoluments puisqu’il n’est pas cantonné à la N2 et s’est complètement intégré au groupe professionnel, jouant même un rôle crucial dans le succès olympien contre Angers dimanche dernier.

Un salaire de 1800 euros mensuels

Arrivé gratuitement sur la Canebière conformément à l’accord de partenariat entre l’OM et l’Académie Diambars, il a convaincu, de par ses entrées intéressantes en pro, le club phocéen de lever l’option d’achat estimée, selon nos informations, à 400 000 euros. Mais Dieng n’est pas pour autant assuré de rester Marseillais cet été, la faute à ces désaccords financiers. Rémunéré à hauteur de 1800 euros mensuels, soit le salaire d’un contrat stagiaire au club, le jeune sénégalais, qui n’a touché aucune prime de match depuis son arrivée, aimerait, sans demander la lune, un peu plus de considération. Et la nouvelle proposition faite par le board olympien n’a pas convaincu le joueur qui songe désormais à partir. Toujours d’après nos sources provenant de DKN Agency, partenaire de Diambars et qui gère les intérêts du joueur, elle consisterait à la signature d’un contrat professionnel avec un salaire évolutif entre 2800 et 4000 euros mensuels puis à un départ en prêt pour s’aguerrir. L’autre option, que Pablo Longoria et consorts n’écartent pas, réaliser un transfert accessible (300 000 euros) avec pourcentage à la revente pour un élément qui suscite déjà les intérêts de plusieurs clubs français et étrangers.

 

ActuFoot

 

A lire aussi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *