Physique impressionnant, calme olympien, Kalidou Koulibaly, joueur né pour défendre

 Physique impressionnant, calme olympien, Kalidou Koulibaly, joueur né pour défendre

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs au monde, Kalidou Koulibaly est très courtisé sur le marché. Avant d’arriver à cette étape, l’international sénégalais a connu le plus bas étage du football dans l’Hexagone. Du championnat amateur, au succès à Naples, passant par l’étape intermédiaire en Belgique, le roc aura tout connu. 

Découvrez l’histoire du joueur de 28 ans arraché un peu partout par les clubs de très haut niveau sur le vieux continent :

Qui est Kalidou Koulibaly ?

Kalidou Koulibaly est né le 20 juin 1991 à Saint-Dié-des-Vogues en France. Il joue pour la première fois dans l’équipe de sa ville natale. C’est à partir de là qu’il a été repéré par le FC Metz. A force d’être persévérant, il est devenu le joueur qu’il est aujourd’hui ; l’un des meilleurs défenseurs centraux sur la planète.

Son premier échec

Répéré par le FC Metz, Koulibaly intègre le centre de formation du club de la Moselle en 2014. Il n’a pas convaincu les entraineurs et a été renvoyé vers le SRD Saint-Dié. En deux saisons au CFA 2 avec cette équipe, le joueur prend une certaine envergure sur tous les plans et tapent dans l’œil encore une fois du FC Metz. Le deuxième passage sera le bon.

Centre de formation et parcours professionnel au FC Metz

Formé à nouveau au FC Metz, Kalidou Koulibaly sort du centre de formation en juillet 2009. Il rejoint l’équipe des jeunes du club avec laquelle il remporte la finale de la Coupe Gambardella en 2010 face à Sochaux de Cédric Bakambu. Et après le championnat de CFA 2 avec à la clé de grosses performances. Ce qui lui ouvre la porte de l’équipe première.

Le 20 août 2010, il fait ses débuts professionnels avec le FC Metz en Ligue 2 contre le FC Vannes. Il marque son premier but le 15 avril 2011 face à Clermont. Des prestations qui rassurent désormais ses dirigeants. Alors trois plus tard, il signe son premier contrat professionnel. Pour sa deuxième saison en pro, Kalidou Koulibaly et le FC Metz ont été relégués en National. Ne pouvant plus évoluer dans une division très inférieure, le défenseur se met à la recherche d’un nouveau point de chute. En juin 2012, il atterri en Belgique et signe en faveur de Genk.

Genk, le parcours intermédiaire avant la gloire

En juin 2012, Koulibaly s’engage avec le KRC Genk pour 4 saisons contre un chèque d’un million et demi d’euros. Juste après deux années, il prend une certaine dimension e séduit plusieurs clubs. C’est finalement Naples qui rafle la mise.

De l’anonymat au succès à Naples

Le 19 mai 2014, Koulibaly rejoint Naples pour 8 millions d’euros. Malgré qu’il soit un inconnu du grand public, il s’est rapidement imposé dans la charnière centrale du club napolitain. Quelques années, il devient le parton de cette défense et est de plus en plus connu en Italie et aussi en Europe. Sur les 4 dernières saisons, il reste sur de grosses performances et est très courtisé par Manchester City, Liverpool, Real Madrid, Everton, Chelsea, Tottenham… la liste est longue alors qu’il est sous contrat jusqu’en 2023. Ça sera le grand feuilleton de ce mercato estival.

Sélection Nationale

Après avoir fait l’essentiel de son parcours en France (U20, sélection olympique avec lesquelles il a disputé plusieurs compétitions internationales), Kalidou Koulibaly opte pour le Sénégal. Le 20 août 2015, il répond favorablement à la convocation d’Aliou Cissé et fait ses débuts en sélection dans la peau d’un titulaire. Et c’est parti pour une grande épopée au sein de la tanière des Lions. Il participe aux CAN 2017, 2019 (finaliste) et à la Coupe du Monde en 2018.

 

 

Source: Afriquesports

 

A lire aussi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *