Sénégal – Togo : Première sortie «mondiale» des Lions : Baliser le chemin «Qatar 2022» !

 Sénégal – Togo : Première sortie «mondiale» des Lions : Baliser le chemin «Qatar 2022» !

C’est le top départ ! A partir de ce mercredi, les Lions vont lancer leur campagne mondiale pour Qatar 2022. Les hommes de Aliou Cissé vont en effet débuter cet après-midi (16h Gmt) face au Togo avec comme objectif les 3 points.

Sénégal-Togo, un match qui semble déséquilibré face à une équipe des Eperviers en phase de reconstruction avec leur nouveau coach, Paulo Duarte, et qui vont défier à domicile la première équipe africaine avec ses stars.

Déjà convaincant lors des deux derniers matchs amicaux contre la Zambie et le Cap-Vert, les Lions vont devoir confirmer en évitant de se louper dans ce début des éliminatoires où aucun détail ne doit être négligé.

On ne cessera de le répéter. Les conséquences de la programmation du match a fini d’impacter la préparation de l’Equipe sénégalaise composée en grande partie de joueurs professionnels jouant en Europe. Mais il va falloir s’adapter surtout par rapport aux derniers arrivants.

L’équipe devait être au complet hier. Un groupe où on note deux grosses incertitudes : Krépin Diatta et Nampalys Mendy. L’attaquant de Monaco, touché à la cheville, est au moins absent contre le Togo en attendant un espoir de le récupérer lors du déplacement de Brazzaville 6 jours après.

Quant à Nampalys, au-delà de son faible temps de jeu à Leicester, il a une gêne musculaire qui pourrait l’empêcher de jouer contre les Eperviers. Mais ce niveau, Aliou Cissé ne manque pas de solution de rechange avec surtout Pape Matar Sarr qui a un profil intéressant à même d’être associé à Gana Guèye dans l’entrejeu.

Mais dans l’ensemble on devrait retrouver à un ou deux éléments près, les mêmes hommes et le même système (le 4-2-3-1) alignés lors des deux derniers matchs amicaux.

A Dakar depuis samedi, les Togolais connaissent eux aussi quelques impairs dans leur groupe. C’est ainsi que Duarte a vu certains de ses joueurs déclarer forfait.

Selon la presse locale, les Eperviers devront faire sans Ihlas Bebou (Hoffenheim) et Floys Ayité (Valenciennes), tous les deux blessés. Appelé en renfort, Atakora Lalawélé a ressenti une petite douleur. Du coup, lui aussi est forfait et remplacé par Elom Nyavédji. Et comme si cela ne suffisait pas, Paulo Duarte est confronté à une nouvelle blessure dans le rang de son effectif. Celle de son capitaine Djéné Dakonam (Getafe/ Liga).

«Après avoir raté Bebou et Ayité, nous espérons récupérer notre capitaine», a réagi le sélectionneur du Togo, précisant qu’il faut bien gérer physiquement les joueurs qui n’auront que deux jours de préparation.
Mais l’espoir est permis pour Duarte qui espère récupérer son capitaine.

«Avec Djéné, ce n’est pas aussi grave qu’on le pensait quand il quittait le match à huit minutes de la fin contre Barcelone. Cela n’a pas révélé grand-chose mais cela ne veut pas dire non plus qu’il n’a rien», a toutefois précisé Paulo Duarte, soulignant qu’il sera examiné par les médecins et en fonction des résultats, le staff technique va prendre une décision.

 

LeQuotidien

A lire aussi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *