Serie A, L’Inter Milan crucifié par ses ex, la Roma garde le rythme

 Serie A, L’Inter Milan crucifié par ses ex, la Roma garde le rythme
Pouvant mettre la pression sur le Milan AC, l’Inter Milan a failli à Gênes et peut voir ses voisins prendre quatre points d’avance en cas de succès;

En cette journée d’Epiphanie, l’Italie a les yeux rivés sur le choc entre le Milan AC et la Juventus Turin, ce mercredi soir. Mais la Serie A n’a pas attendu le duel entre le leader actuel et le champion sortant pour reprendre ses droits. En milieu d’après-midi, l’Inter Milan avait la possibilité de mettre la pression sur son voisin milanais en cas de succès face à la Sampdoria et ainsi prendre provisoirement la tête du championnat.

Entre les fêtes de fin d’année et une pelouse génoise qui laisse à désirer, les hommes d’Antonio Conte ont laissé passer leur chance. Après huit victoires de rang en Serie A, l’Inter a mordu la poussière et peut du même coup voir le Milan AC prendre quatre points d’avance en cas de succès mercredi soir.

Sans Lukaku ou Arturo Vidal laissés sur le banc au coup d’envoi, les coéquipiers de Lautaro Martinez auraient pu s’éviter bien des soucis. Suite à un penalty sifflé pour une main après visionnage du VAR, Alexis Sanchez a vu Audero repousser sa tentative (11eme). Sans leur buteur maison qu’est Lukaku, les Nerazzuri ont eu toutes les peines du monde à se montrer dangereux (23 tirs mais seulement 7 cadrés). Martinez a bien tenté, sans être plus dangereux que ça.

Sanchez loupe un penalty

L’occasion d’ouvrir le score passée, l’Inter Milan a le mauvaise surprise de se faire surprendre par d’anciens pensionnaires du club. Prêté au début de la saison, Antonio Candreva a joué un vilain tour à ses ex-partenaire en ouvrant le score (23eme). Et comme si ça ne suffisait pas, Keita Baldé, passé par l’Inter il y a deux saisons, a fait le break juste avant de retourner aux vestiaires (38eme).

Romelu Lukaku a beau être rentré à l’heure de jeu, le club milanais n’a pas réussi à mettre le danger sur le but adverse. De Vrij a réduit le score sur un corner et on pensait que la pression intériste aurait raison de la vaillance de la Samp mais finalement Audero n’a presque rien eu à faire pendant plus de vingt minutes. Les hommes de Claudio Ranieri ont souffert mais ont fait preuve de courage et s’offre un succès de prestige.

Sur la pelouse de la lanterne rouge, la Roma n’a elle pas failli à sa mission. N’ayant gagné que deux matches depuis le début de la saison, Crotone avait l’espoir de faire une résultat face à une Louve ayant quelques absents. Mais la formation de Fonseca n’a pas eu à trembler pour espérer garder le contact de l’Inter Milan.

A quatre jours de son opposition face aux Intéristes, les Romains ont fait le job en première période. Grâce à un doublé de Borja Mayoral (8eme et 29eme) et un penalty de Mkhitaryan (35eme), l’AS Roma n’est plus qu’à trois longueurs de l’Inter et s’impose clairement comme l’une des bonnes surprises de cette première partie de saison.

 

A lire aussi

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *